Beaucoup de célébrités ont été accusé d’appropriation culturelle. En effet, cela consiste à s’approprier des pratiques culturelles (vestimentaires, etc…) et autres codes d’une communauté opprimée. Qui plus, si nous n’appartenons pas à la dite communauté, cela devient doublement grave.

Appropriation culturelle chez Kim Kardashian

Que ce soit des dreadlocks, des tenues traditionnelles, ou encore des tresses africaines, certaines célébrités n’hésitent pas à se les approprier. Pourquoi ? La raison est simple. Faire parler d’eux sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, beaucoup de ses stars ont été accusé de s’approprier la culture des minorités qui ont été longtemps oppresser. S’approprier les pratiques culturelles d’autrui fait aujourd’hui rage sur les réseaux sociaux, et les maladresses semblent se multiplier de la part de nombreuses figures hollywoodiennes.

Voici aujourd’hui, notre sélection des célébrités qui se sont reçues les foudres du public.

#1. Pamela Anderson

Cette photo date de Halloween. A l’occasion de la fête des morts, la célèbre actrice américaine avait choisi pour costume un couvre chef indien. Ces photos ont d’ailleurs été publié sur son compte Instagram. Vous l’aurez deviné. Cela n’a bien sûr pas plu aux internautes, et les critiques et remarques ont commencé à pleuvoir. Pour les internautes, cette photo représente clairement le parfait exemple d’appropriation culturelle. Qui plus est, ils n’ont pas hésité à lui dire clairement en quoi c’était mal. L’actrice américaine a même été accusé d’insensibilité, ainsi que de racisme.

Le comble dans toute cette histoire, est que l’actrice n’a pas réagi. Tout ce qu’elle a fait suite à ça, c’est publier un article sur son compte Twitter, avec un article du nom de « L’illogisme de l’appropriation culturelle ».

#2. Kim Kardashian

Kim Kardashian s'approprie la culturelle afro-américaine ainsi que la culture japonaise avec sa marque de lingerie « Kimono »

La célèbre Kim Kardashian a été au cœur de nombreux débats. Le 25 Juin 2019, la star de téléréalité a décidé de lancer sa propre marque de lingerie appelée « Kimono ». L’ironie dans tout cela, est que la lingerie n’a absolument rien à voir avec la culture japonaise. Opter pour un mot aussi fort en matière de culture japonaise a mis en colère les internautes. D’ailleurs, beaucoup ont souligné qu’elle n’a pas à utiliser ce mot, surtout que sa lingerie est tout sauf japonaise. En plus de ça, le hashtag #KimOhNo a fait le tour des réseaux sociaux. Suite à cette vague de colère, la star a décidé de changer le nom de sa marque de sous-vêtements.

LIRE AUSSI :  Disparition : que deviennent ces célébrités qu'on ne voit plus à l'écran?

#3. Gwen Stefani

Appropriation culturelle : Gwen Stefani et la culture Harajuku

C’était en 2006. La chanteuse était accompagnée par un groupe de femmes durant ses évènements promotionnelles. A ses côtés, on peut voir des femmes « Harajuku ». D’ailleurs, durant une interview pour Weekly Entertainment, Gwen Stefani a précisé qu’il s’agissait d’un projet artistique qu’elle aimerait lancer.

« La vérité, c’est que je disais à quel point cette culture est formidable. » avait-elle déclaré. Selon les internautes, cet attachement pour la culture japonaise serait de l’appropriation culturelle. Se servir de ses femmes à des fins commerciales est tout sauf permis selon la réaction des internautes.

#4. Justin Bieber

Appropriation culturelle : Justin Bieber au cœur des débats.

Le scandale s’est passé en 2016. Lors de la cérémonie des IHeartRadio Music Awards, le chanteur de 22 ans s’était affiché avec une coupe qui appartient à la communauté noire. D’ailleurs, cela a choqué et blessé beaucoup de ses abonnés. Mais il n’avait tout de même pas réagi à l’époque. Et visiblement, il n’a pas l’air d’apprendre de ses erreurs. Ses récentes photos de vacances en Avril dernier, montraient le chanteur canadien avec des dreadlocks, encore une fois. Ses abonnés et la communauté Twitter n’ont pas hésité à l’incendier. D’autres étaient déçus par le choix du chanteur, et surtout face à son insensibilité.

#5. Adèle

Adèle lors du Carnaval de Notting Hill

Adèle a toujours été adorée de son public. Surtout depuis son incroyable transformation physique. Elle est radieuse et on ne la reconnaît presque pas. Pour le plus grand bonheur de ses fans d’ailleurs. Pourtant, elle a récemment fait le buzz. Une polémique qui a vite pris de l’ampleur. C’était durant le carnaval de Notting Hill. Son but, d’après elle, était de rendre hommage à la communauté  afro-caribéenne. D’ailleurs sur la photo, on la voit avec un maillot aux couleurs du drapeau jamaïcain. La chanteuse britannique ne s’attendait clairement pas à un retour aussi négatif. Les plumes jaunes dans le dos, ainsi que la coiffure traditionnelle africaine a déplu à beaucoup de monde. Cette vague de critiques a demandé à la chanteuse de supprimer sa photo. Et surtout, de faire plus attention à l’avenir.

LIRE AUSSI :  12 photos de célébrités portant un masque contre le coronavirus

#6. Katy Perry

Katy Perry habillée avec les vêtements de la culture traditionnelle japonaise

Katy Perry a également fait preuve d’appropriation culturelle. C’était durant les American Music Awards en 2013. Beaucoup de personnes d’origine asiatique ont été blessées. Pour eux, leur culture n’a pas à être exploitée ainsi. Surtout pas par une personne qui n’appartient pas à leur culture. La chanteuse a pourtant insisté, en expliquant que c’était un hommage. Mais rien n’y fait, les critiques et remarques étaient présentes. Porter les vêtements d’une autre culture à des fins commerciales n’est rien d’autre que de la fétichisation.

Elle aussi ne semble pas apprendre de ses erreurs. L’année d’après, la chanteuse a publié des photos d’elle avec des tresses africaines. Selon elle, elle ignorait ce que signifiait l’appropriation culturelle. Et d’ailleurs, elle s’était excusée.

« Je ne comprendrai jamais, mais je peux m’éduquer et c’est ce que j’essaie de faire en cours de route. »

#7. Addison Rae

Si vous ne la connaissez pas, Addison Rae est une célébrité de la plateforme Tik Tok. Durant son apparition dans  « Le Tonight Show », elle avait montré un exemple des danses virales qui lui ont données sa célébrité. Ce qu’elle ignorait, c’est que ces danses appartenaient à la communauté noire. Le fait de se les approprier sans les créditer a mis en colère les téléspectateurs, ainsi que les internautes. Selon elle, il s’agit seulement d’un « oubli ».

#8. Jennifer Lawrence

Appropriation culturelle, Jennifer Lawrence s'approprie la culture mexicaine

Célébrer la culture mexicaine, avec une célébrité blanche à l’affiche semble ridicule non ? C’est pourtant bien arrivé. C’était durant une campagne publicitaire de Dior, qui a décidé de célébrer la culture mexicaine. Seulement, le hic est d’avoir choisi Jennifer Lawrence pour représenter ça. Les internautes étaient en colère et selon eux, c’est inadmissible.

LIRE AUSSI :  Céline Dion : ses looks les plus marquants !

« « Il n’y a donc pas d’actrices mexicaines pour représenter une collection d’inspiration mexicaine ? » ont écrit certains. Notons également que Jennifer Lawrence n’a absolument aucun héritage mexicain.

#9. Selena Gomez

Selena Gomez s’est ici appropriée la culture hindou. En effet, durant les MTV Movie Awards en 2013, elle a interprété sa chanson « Come and get it » portant les habits traditionnelles hindou. Et ce n’est pas seulement ça, cette interprétation très sexualisée de la culture hindou a été très mal reçue et longuement critiquée.

Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !


Tu as aimé cet article ? Parles en sur les réseaux sociaux !