in

Le prince Harry et la bataille pour la confidentialité : Le verdict est tombé

Prince Harry

Actualités – Le prince Harry, membre de la famille royale britannique, continue de susciter l’intérêt des médias depuis son départ du Royaume-Uni pour s’installer aux États-Unis avec son épouse Meghan Markle. Récemment, une demande de publication des informations concernant son visa américain a été formulée par une association conservatrice. 

En effet, cette demande faisait suite aux révélations faites par le prince dans son livre « Le Suppléant », où il aborde sa consommation de drogues. Face à cette requête, la question se posait : le prince Harry allait-il être expulsé des États-Unis ? Après une semaine d’attente, la justice a rendu son verdict.

Depuis son départ du Royaume-Uni pour s’installer aux États-Unis, le prince Harry suscite de nombreuses interrogations. Récemment, la Heritage Foundation, une association conservatrice américaine, a fait une demande pour rendre publique les informations concernant le visa du duc de Sussex lors de son arrivée en 2020. 

Cette requête faisait suite aux révélations faites par le prince dans son livre « Le Suppléant », où il évoque notamment sa consommation de drogues. La question de savoir si le prince Harry allait être expulsé des États-Unis a donc alimenté les tabloïds anglais ces derniers jours.

Prince Harry et meghan

Une semaine d’attente pour le verdict

La Heritage Foundation a formulé sa demande au Département de la Sécurité Intérieure américain, au nom de l’intérêt des médias. Cependant, il aura fallu attendre une semaine pour que la justice rende son verdict. Le 14 juin dernier, la réponse est tombée : la demande de l’association a été rejetée. 

Dans une lettre adressée à la Heritage Foundation, le directeur du Département de la Sécurité Intérieure, Jimmy Wolfrey, a expliqué qu’il n’y avait pas d’intérêt public suffisant pour justifier la divulgation des informations du visa du prince Harry.

LIRE AUSSI :  Les dépenses extravagantes de Charles III attisent la polémique
Harry et Meghan

Un manque de transparence critiqué

Suite à cette décision, Niles Gardiner, directeur du Margaret Thatcher Center for Freedom, a exprimé son mécontentement en dénonçant « un manque effroyable de transparence de la part de l’administration Biden ». 

Il a également souligné les critères stricts d’entrée aux États-Unis, suggérant ainsi que le prince Harry aurait peut-être obtenu une dérogation pour sa consommation de drogue ou qu’il aurait menti dans sa déclaration pour le visa. Le statut précis du visa du prince Harry reste toutefois inconnu à ce jour.

Prince Harry

Une vie paisible en Californie

Malgré ces spéculations, le prince Harry peut continuer à résider en Californie aux côtés de son épouse Meghan Markle et de leurs enfants, Lilibet et Archie. L’avenir du duc de Sussex reste ainsi préservé, et il peut poursuivre sa vie loin des projecteurs du Royaume-Uni. 

Alors que les révélations du prince dans son livre continuent de faire parler d’elles, l’attention médiatique reste focalisée sur ce couple emblématique qui tente de construire une vie nouvelle de l’autre côté de l’Atlantique.

Le refus de la justice de rendre publiques les informations concernant le visa du prince Harry constitue une victoire pour sa vie privée. Malgré les révélations faites dans son livre, le prince reste en Californie aux côtés de sa famille. 

Cette affaire souligne l’intérêt médiatique persistant autour de la vie des membres de la famille royale britannique, même après leur départ officiel. Les prochains chapitres de la vie du prince Harry et de Meghan Markle continueront sans aucun doute de captiver l’attention du public et des médias.

Lire également : Prince Albert et Estelle Lefébure : Une alliance pour la préservation des océans